Faire appel à un spécialiste de l’installation de chaudières à bois dans la Marne

chaudières à bois
Les chaudières à bois s’installent dans un nombre croissant de foyers français et ce n’est pas un hasard. Cette solution de chauffage comporte en effet de nombreux avantages, à commencer par les économies qu’elle vous permettra de réaliser à long terme. Plus écologique que le gaz ou le fioul, le bois constitue un combustible naturel qui contribue également à préserver l’environnement. Vous envisagez de faire installer une chaudière à bois au sein de votre habitation ? Aides financières, pose, entretien : voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Chaudière à bois : des avantages évidents

Les avantages d’une installation de chaudière à bois ne sont plus à démontrer. Les bûches font en effet partie des combustibles les plus économiques sur le marché du chauffage : comptez environ 0,038 €/kWh si vous optez pour cette solution. Moins chères que les granulés, les bûches s’avèrent également plus respectueuses de l’environnement : la neutralité de leur bilan carbone en atteste. L’installation d’une chaudière à bois Morvan représentera enfin un investissement accessible à la plupart des ménages, à condition de faire appel à de véritables spécialistes. Ces derniers pourront notamment vous renseigner sur les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.

Installation chaudière à bois : quelles aides financières ?

Que vous optiez pour une chaudière Morvan SX Easy ou n’importe quel autre modèle, l’installation de votre équipement sera éligible à différentes aides. Financées par les pouvoirs publics, ces dernières vous permettront de réduire significativement le coût des travaux à effectuer, mais pas seulement. Dans un premier temps, vous pourrez ainsi prétendre au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (ou CITE) : dans ce cas de figure, il vous suffira de préciser le montant des travaux réalisés lors de vos déclarations fiscales. Vous bénéficierez alors d’un crédit d’impôt à hauteur de 30 % du coût de votre nouveau matériel de chauffage. Dans un second temps, et selon le niveau de vos revenus, vous pourrez prétendre à la Prime Énergie. Cette aide financière est cumulable avec le CITE et dépend exclusivement de vos ressources. Elle peut en outre être reconduite année après année. Enfin, l’achat et l’installation d’une chaudière à bois sont éligibles à la TVA à taux réduit, fixée à 5,5 %. Pour bénéficier de ces différentes aides, vous devrez toutefois vous soumettre à certaines obligations légales. L’entretien de votre chaudière à bois fera ainsi partie des étapes essentielles pour respecter les normes en vigueur et bénéficier de l’accompagnement financier proposé par l’État.

Entretien de chaudière à bois : quelles obligations légales ?

La pose de chaudière à bois ne s’improvise pas. Elle doit être réalisée par des professionnels qui sauront étudier les spécificités de votre habitation pour sécuriser votre installation. Mais ce n’est pas tout ! Depuis 2009, l’entretien de ce type d’équipement est encadré par le droit français. Après votre installation chaudière bois, vous devrez donc faire réaliser deux contrôles annuels par des spécialistes : l’un en période de chauffage et l’autre lorsque l’appareil est en veille. Ces contrôles d’entretien visent plusieurs objectifs : la sécurité des utilisateurs, mais aussi le rendement de l’équipement. Vos interlocuteurs commenceront donc par nettoyer l’intégralité de votre chaudière à bois. Ils effectueront ensuite plusieurs vérifications liées aux émissions de polluants, comme le monoxyde de carbone, les poussières ou encore les composants organiques volatiles. Ces différents points de contrôle seront enfin recensés dans une attestation qui vous sera remise, gage de la conformité de votre matériel de chauffage aux différentes normes en vigueur.


Dépannage urgent de plomberie à Lausanne
Trouver un plombier pas cher à Paris