Raccord plomberie : que choisir ?

Raccord plomberie

Qu’il s’agisse d’alimenter une habitation en eau potable ou d’évacuer les eaux usées, chaque installation des conduites d’eau et de gaz est différente et nécessite des raccords et des tuyaux bien adaptés au réseau hydraulique à concevoir ou déjà existants. Alors, quel type de raccords de tuyauterie devriez-vous choisir ?

Raccord plomberie : Qu’est-ce que c’est ?

Un raccord plomberie est une connexion entre deux tuyaux qui permettent au fluide de passer à travers sans fuite. Il assure également l’orientation du réseau hydraulique en contournant la cloison : Coudes, tés, joints. Pour assurer l’étanchéité de l’installation, il est important de sélectionner les raccords de tuyauterie appropriés en fonction du matériau utilisé, de la technique d’installation et du diamètre du tuyau. Il existe donc des raccords de plomberie de différents matériaux et différentes méthodes de montage. Rendez-vous sur multitanks.com pour en trouver.

Choisir un raccord plomberie selon les matériaux utilisés

-Raccords de plomberie en cuivre

Les raccords de plomberie cuivre sont les plus connus, car ils ont été traditionnellement utilisés par les professionnels du domaine pour raccorder eux-mêmes deux tuyaux en cuivre. En effet, ils sont adaptables à de nombreuses situations en étant souples et durables. Les raccords en cuivre peuvent être installés à l’air libre ou dans le mur. Cependant, leur mise en œuvre nécessite une maîtrise de la soudure, ce qui implique des temps de latence plus longs.

-Raccords de plomberie en laiton

Les raccords en laiton sont utilisés pour créer une connexion entre deux éléments de matériaux différents. Ils peuvent être boulonnés ou soudés selon le modèle choisi. Afin d’installer des raccords en laiton vissés, il est nécessaire de posséder des outils pour réaliser le collier martelé. Ce raccord en laiton ne convient pas au gaz ou au montage mural.

-Raccords de plomberie en PVC

Ce qui diffère un raccord pvc des autres raccords de plomberie, c’est qu’ils sont collés ensemble. Par conséquent, ils sont très faciles à installer et ne nécessitent aucun joint de soudure. En plus, leur prix est très abordable. Néanmoins, la mise en place des raccords en PVC demande de la rigueur, car la dilatation du matériau est très importante. Par conséquent, il doit être pris en compte.

-Raccords de plomberie en PER

Les raccords PER sont en plastique. Il en existe différents types : Coulissant, bridage, compression et automatique. Bien qu’ils soient faciles à réaliser, les accessoires PER nécessitent un outillage spécifique. Un raccord à compression PER nécessite moins d’outils, mais ne peut pas être utilisé pour le gaz. De leur côté, les raccords coulissants PEX sont les plus fiables.

-Raccords de plomberie rapide

Les raccords rapides sont des raccords américains ou bicônes. Ils sont très simples à installer, mais ils ne conviennent pas à l’utilisation pour les gaz.

-Raccords multicouches

De la gamme d’accessoires PER, ils sont très avantageux. En effet, ils sont durs et imperméables à l’oxygène. Il s’agit donc d’un raccord d’installation simple et rapide qui nécessite un équipement spécifique tel qu’une pince à sertir. Les réseaux multicouches peuvent être connectés à des tuyaux en PER ou cuivre à l’aide de raccords de passerelle. Il existe également un moyen d’assembler via des clips : Plug and play. Les installations multicouches nécessitent un investissement plus élevé que les réseaux PER, mais sont plus efficaces.

Choisir un raccord plomberie selon le mode d’installation

Bien qu’il existe des raccords de plomberie faits de différents matériaux, il existe aussi différentes méthodes de montage. Les raccords vissés sont généralement utilisés pour les installations sanitaires. Mais avant de commencer leur installation, il est nécessaire de vérifier si vous avez besoin d’une connexion mâle, femelle ou mixte. En plus, pour garantir une parfaite étanchéité, il est recommandé d’utiliser du téflon ou de filasse. Ces raccords sont utilisés pour les systèmes de chauffage et sanitaires. Mode d’installation plus traditionnelle, c’est aussi la plus technique.

Avec la présence de raccords multicouches, les raccords à sertir sont indispensables. Ensuite, l’utilisation d’une pince à courber est obligatoire. La taille des inserts doit correspondre à la taille du diamètre du tuyau. Le raccord olive ou le raccord bicône ne doit être utilisé que sur des tuyaux en cuivre massif.

D’autre part, le raccord à compression tire son nom de la compression du raccord sur le tuyau qui est très simple à réaliser. Il ne nécessite qu’une clé. Particulièrement fiables et étanches, des raccords coulissants spéciaux sont utilisés pour le chauffage. En plus de la pince à glissière, une bonne connaissance de la plomberie est requise pour ce type d’installation. Et enfin, un raccord pro rapide ne nécessite aucun équipement spécifique. Il se pose à l’aide d’un système de clips. Cependant, ils sont moins durables.

Quand dois-je faire appel à un plombier professionnel ?
Plusieurs astuces pour faire des économies sur votre facture d’électricité